TANGO INDIGO nous offre dans cet album « un bel équilibre entre tango traditionnel et tango de concert. La si populaire valse Pedacito de cielo, ou le vibrant Garua d’Anibal Troilo, font route ensemble avec Oblivion d’Astor Piazzolla ou Mi amigo Cholo d’Atilo Stampone »
Source : Revue « la Salida no.93 avril-mai 2015 »

Share

×